Randonnée des 3 vallées - Edition 2005

Randonnée des 3 vallées - Edition 2005

Le prologue était proposé à Vendeuvre, où il était possible de découvrir le château, une collection de mobilier miniature assez exceptionnelle dans un environnement très agréable. Pourtant, peu de personnes ont profité de cette occasion, heureusement il faisait beau et chacun a pu occuper son temps libre pour se reposer, papoter, se retrouver et prendre connaissance du volumineux dossier remis par les organisateurs.
Après un "pot" offert par la municipalité de Vendeuvre, nous rejoignons Falaise où la soirée à l'hotel Ibis s'est prolongée assez tard pour certains, sans compromettre le départ le samedi matin.

Le terme de cette matinée se situait à Saint-Lô où nous étions accueillis au musée du bocage normand, dans le cadre champêtre de la ferme du bois Jugan. Pour cet intermède "à la campagne" en ville, Françoise Herman avait bien fait les choses, soutenue par la municipalité saint-loise représentée par Mr Digard, Maire et conseiller régional, ainsi que par F. Brière, adjoint et conseiller général.

Après un apéritif et un repas champêtre, avec au menu poulet roti et frites, très appréciés, la visite du musée, avec une scénographie moderne, était offerte aux participants.

L'après-midi nous permettait de découvrir les marais du Cotentin. La soirée se poursuivait au château de Crosville sur Douve, où l'animation musicale n'était pas à la hauteur de nos attentes, dommage, car Michèle Lefol aux fourneaux avait tout fait pour que ce diner soit une réussite.

Le dimanche matin, nous nous retrouvions à Isigny-sur-Mer, où Mr Lechien, maire adjoint nous réservait le meilleur accueil et offrait quelques spécialités du pays, entre autres caramels et gateaux. Après lecture de la presse locale et régionale commentant déjà et généreusement la Randonnée, il était temps d'entreprendre la dernière étape.
L'itinéraire, qui nous menait jusqu'à Caen, réservait quelques surprises et jeux dans une ambiance favorisée par un soleil réconfortant. Beaux paysages, manoirs et belles demeures, abbayes, routes très pittoresques s'égrenaient au fil des 80 Km et d'un "fil rouge" déroutant, puisqu'un des lieux avait "disparu" de l'itinéraire...

A l'heure prévue, nous arrivions à Caen, et plus précisément au Mémorial, où le parking réservé était déjà fort occupé, dommage pour le coup d'oeil et l'intérêt de la présentation des voitures. Après le repas du midi sous forme de buffet, chacun pouvait aller à son gré découvrir ce site particulier. Nous avons regretté tout en comprenant les impératifs de chacun, qu'un certain nombre d'équipages nous aient quitté avant la fin de cette randonnée.